Prix catholique des médias 2020

SBK-CES-CVS Conférence des évêques suisses | Communiqué de presse | 21.09.2020

Gabrielle Desarzens est la lauréate 2020 du Prix catholique des médias de la Conférence des évêques suisses

La journaliste Gabrielle Desarzens obtient le Prix des médias, octroyé par la Conférence des évêques suisses, pour son reportage radiophonique « Cul-de-sac bosnien » sur la RTS. Le Prix catholique des médias est doté de 4'000 francs.

Dans « Cul-de-sac bosnien », la journaliste dépeint avec empathie, grand respect et sans préjugés la situation des migrantes et des migrants bloqués en Bosnie par la frontière croate de l’Espace Schengen. Ce reportage informe, d’une part, de la situation d’impasse dans laquelle se trouvent différents personnages, tout en rayonnant, d’autre part, d’une curiosité chrétienne pour la vie quotidienne et les perspectives d’avenir de ces réfugiés. La journaliste réussit à rendre la réalité – sans porter de jugement sur ses protagonistes ou la politique. Il est visible que le sort des migrantes et des migrants lui tient à cœur. « Cul-de-sac bosnien » est un épisode de la série « Hautes fréquences » de RTSReligion.

L’émission montre – selon le jury – cette problématique aigüe qui nous concerne tous sous de nombreux angles différents et variés. Elle fait montre d’un grand professionnalisme et se fonde sur un travail journalistique solide.

 

Mention spéciale pour le spectacle « Ich habe den Himmel gegessen » de Christine Lather et Felix Huber

Le jury a également décidé d’octroyer une mention spéciale au spectacle « Ich habe den Himmel gegessen (J’ai mangé le ciel) ». Le choix, la mise en musique et l’interprétation de textes originaux de Silja Walter ont séduit le jury. Christine Lather (texte, interprétation et chant) et Felix Huber (composition et accompagnement au piano) arrivent à saisir et à partager, dans un programme d’une bonne heure, la vie et la spiritualité de la religieuse et poétesse, ainsi que sa constante recherche de mots pour parler de Dieu. La mise en scène est une adaptation artistique très réussie de la poésie et des écrits de Silja Walter. La représentation est de grande qualité et susceptible d’encourager d’autres artistes à se confronter plus, à leur manière, aux questions de la foi. Le jury, qui a jugé le spectacle uniquement sur sa version enregistrée, a estimé ce « monologue en chansons » si captivant qu’il donne à l’auditrice/l’auditeur, un aperçu « parlant » de la vie conventuelle.

La mention spéciale est dotée de 1‘000 francs.

 

Le jury

Le jury du Prix catholique des médias 2020, sous la présidence d’Anita Capaul, directrice de la Chasa Editura Rumantscha, se compose de :

-        Mgr Alain de Raemy, évêque auxiliaire du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg, responsable des médias

-        Davide Adamoli, journaliste et archiviste, diocèse de Lugano

-        Encarnación Berger-Lobato, responsable du marketing et de la communication de la Conférence des évêques suisses

-        Bernard Litzler, directeur du centre catholique des médias de Lausanne

-        Harry Ziegler, rédacteur en chef du quotidien Zuger Zeitung

 

Remise des prix

La remise des prix est publique et aura lieu le

16 novembre 2020, à 18h00

dans la rotonde du centre paroissial de l’église de la Trinité à Berne

Taubenstrasse 4, 3011 Berne

( Plan : Entrée par la Sulgeneckstrasse)

 

La remise des prix se fera en présence de Mgr Alain de Raemy qui prononcera l’éloge.

Programme :

18h00             Représentation de « Ich habe den Himmel gegessen »

19h15             Apéritif

19h45             Remise du Prix catholique des médias 2020 et éloge

Inscription sur info@bischoefe.ch.

 

 

Gabrielle Desarzens travaille comme journalisteà la radio – en premier lieu à la Radio Télévision Suisse RTS. Elle avait déjà effectué divers reportages sur les migrants mineurs non accompagnés : en 2015, en Sicile et à Lampedusa ; en 2016, dans la « jungle » de Calais et, en 2017 ainsi qu’en 2018, en Grèce, sur l’île de Lesbos.

 

Christine Lather se produit sur scène depuis 30 ans comme chanteuse et actrice. Durant le temps intensif de préparation de la pièce « Ich habe den Himmel gegessen », elle a noué une profonde amitié avec les femmes du couvent de Fahr, ( www.christinelather.ch).

 

Felix Huber est compositeur, pianiste et improvisateur de musique jazz, klezmer et du monde. Il compose pour des ensembles classiques et de tango et il a gagné différents prix de composition (www.felixhuber.ch).

 

Le Prix catholique des médias de la Conférence des évêques suisses

En signe de reconnaissance et d’estime face au travail et à la responsabilité du travail médiatique et de publication, les évêques suisses décernent le Prix catholique des médias. Par ce biais, ils souhaitent primer les ouvrages et les initiatives qui rendent compte du message de l'Évangile en dehors des médias et des moyens de communication propres à l'Église.